Eros-Thanatos Bibliothèque de littérature érotique : histoires, textes, récits et confessions érotiques

Accueil > Nouvelles érotiques

Navigation



Nouvelles érotiques

Dernier ajout – samedi 5 janvier 2013.

Littérature érotique : Nouvelles érotiques libres et gratuites des écrivains et poètes libertins du XVIIIe, XIXe et XXe siècles.





  • Nouvelle érotique

    Un Viol

    Une Chatte vorace

    par Jacques Lucchesi

    « Sans l’écouter, elle commença à lui pomper la bite et, en quelques coups de langue bien placés, elle obtint l’érection souhaitée. Il le savait : là comme ailleurs, elle parvenait toujours à ses fins :
    - Tu vois que tu peux encore bander.
    - Je peux bander mais je suis mort de fatigue.
    - Prends-moi, mon chéri. Je n’en peux plus. Tu te rends compte : trois jours sans faire l’amour.
    En un éclair, il repensa à leurs nuits et à leurs après-midis estivaux passés à s’aimer, à ses longs cris de louve qui déchiraient le silence nocturne. Elle faisait l’amour comme d’autres calment leurs nerfs avec des bains chauds. Elle était insatiable et il aimait ça, toujours prêt à la pénétrer n’importe où, n’importe quand. Mais ce soir, il craignait que son cœur n’éclate et il ne voulait que dormir. Elle l’attira néanmoins sur son ventre :
    - Vas-y, baise-moi. J’adore ça, j’en ai besoin.
    Que pouvait-il faire, dans ses conditions, sinon se glisser, même somnolent, dans cette chatte vorace ? Quelques coups de reins sans passion et il lui arracha ses premiers soupirs d’extase : puisque c’est ça qu’elle attendait… Son plaisir à lui, il s’en foutait autant qu’elle en ce moment. Là aussi, il avait honoré son contrat et ne comptait pas aller jusqu’au bout de ce rapport forcé, consenti, humiliant. Néanmoins, il fut surpris en sentant, quelques secondes plus tard, le sperme jaillir de sa queue et se répandre dans la fente satisfaite de Lisa. Bref privilège de la jeunesse. Il se retira d’elle et se tourna de l’autre côté, sans un baiser de tendresse. Au moins le laisserait-elle dormir tranquille, maintenant » (Jacques Lucchesi, Un Viol).


0 | 25

 RSS 2.0 | Mode texte | Plan du site | Notice légale | Contact
Psychanalyse Paris | Psychanalyste Paris | Annuaire Psychanalystes Paris | Annuaire Psychanalyste Paris | Blogs Psychanalyse Paris